Le vélo, encore mieux dans l’eau

[31 octobre 2012 - 15h56] [mis à jour le 19 décembre 2013 à 14h54]

En piscine, votre corps est porté par l’eau. Vos articulations sont donc moins sollicitées. Il est donc facile d’imaginer que dans l’eau, les exercices sont moins efficaces. Il n’en est rien ! Des chercheurs canadiens viennent en effet de montrer que le fait de pratiquer le vélo en bassin – ce que l’on appelle aussi l’Aquabiking – présente le même intérêt que le vélo d’appartement… voire plus encore.

Les équipes du Dr Martin Juneau (Institut de Cardiologie de Montréal) ont fait passer des tests d’effort sur vélo – en appartement comme en piscine – à 22 volontaires. Petit à petit, l’intensité des exercices auxquels ils étaient soumis a été augmentée, les auteurs observant que la consommation maximale d’oxygène était identique en immersion ou « au sec ». « Les deux modes d’exercice présentent donc les mêmes avantages en termes d’endurance » explique Martin Juneau. « Un résultat encourageant pour les personnes qui souffrent de problèmes articulaires, comme les patients en surpoids ou arthrosiques ».

Dans l’eau, c’est encore meilleur pour le cœur

En revanche, les chercheurs ne s’attendaient pas à ce que l’Aquabiking surclasse sa version d’appartement dans le domaine de la santé cardio-vasculaire. Les participants une fois dans l’eau, ont en effet présenté un rythme cardiaque plus lent. « Lorsque vous êtes immergé, le cœur pompe davantage de sang à chaque battement » continue le Dr Juneau. Un phénomène qu’il porte au crédit de la pression exercée par l’eau sur les jambes. « Voilà qui facilite le retour veineux. La fréquence cardiaque s’en trouve diminuée ».

« La natation est le meilleur des sports » conclut notre chercheur. « Malheureusement, tout le monde n’est pas en mesure de la pratiquer régulièrement. L’Aquabiking serait donc une bonne alternative. Cette activité présente en effet les mêmes avantages pour ceux qui éprouvent des difficultés à se mouvoir ».

Partager cet article