Petit manuel de défense contre les scorpions…

[30 juin 2004 - 00h00] [mis à jour le 19 décembre 2013 à 14h26]

Le scorpion est dangereux, certes. Mais il est assez facile de s’en protéger. Et si le ramassage à grande échelle est important car il permet de fabriquer du sérum, chacun de nous doit veiller au danger. Surtout à la maison, avec des moyens tout simples…

A la ville comme à la campagne, la chasse systématique relève des autorités. Avantage considérable : elle réduit le nombre de cas de piqûres. Mais cette stratégie est loin d’être suffisante… Elle doit être associée à d’autres moyens de prévention. Dans les hôtels et les sites touristiques tout est bien organisé, mais il n’en va pas toujours de même dans les quartiers d’habitations.

Les prédateurs jouent un rôle essentiel. Savez-vous que la présence au foyer de poules, de canards, de hérissons ou même de chats réduit fortement la densité du scorpion ? N’hésitez donc pas à vous entourer d’animaux domestiques et ne traitez pas le hérisson comme un nuisible. Il est votre ami ! Cela étant, toutes ces petites bêtes ne protègeront que votre jardin ou les abords de la maison. Et surtout à la saison chaude, le scorpion aime particulièrement la fraîcheur des habitations…

Pour éviter de vous retrouver dans le salon nez à nez avec un scorpion, respectez quelques précautions de base :<ul

  • peignez bien les murs. Vous éviterez la formation de fissures où un animal pourrait se loger ;
  • entourez la maison d’une ceinture de faïence. Vous empêcherez les scorpions d’y pénétrer;
  • Balayez bien la cour et ratissez régulièrement le jardin ;
  • évitez d’accumuler des pierres;
  • empêchez les enfants de jouer dans des milieux isolés ou caillouteux;
  • ne dormez jamais à même le sol et… vérifiez que vos chaussures sont vides en les retournant avant d’y glisser vos pieds. Vous éviterez les mauvaises surprises…
  • Et si malgré tout un accident se produit, gardez votre sang-froid. Calmez la victime, car il est essentiel d’éviter les mouvements ou l’agitation. Refroidissez la zone de piqûre avec des sacs de glace pour diminuer la douleur et ralentir la circulation. Enfin, allez le plus rapidement possible vers un centre hospitalier. La piqûre de scorpion est grave. Pas dans l’instant mais par son évolution. Et une intervention rapide permet toujours d’en réduire les conséquences.

    Partager cet article