« Notre squelette se développe et se renforce jusqu’à la fin de l’adolescence. Durant cette période, il est essentiel d’assurer des apports suffisants en calcium et vitamine D. Or c’est aussi l’âge où l’on boit du Coca Light et des boissons gazeuses. »

David J. Hosking a beau être un universitaire distingué au service de sa Majesté britannique, il n’en cultive pas moins une forme d’humour particulièrement… pétillante. C’est ainsi qu’en marge de la dernière édition du Congrès européen sur l’ostéoporose et l’arthrose à Vienne (Autriche), il n’a pas craint d’appeler de ses voeux « le lancement d’un lait écrémé conditionné dans une boîte qui fasse ‘Pschitt’ quand on l’ouvre. »

Pourtant sous la boutade, il est très sérieux. Car « la prévention de l’ostéoporose doit débuter tôt dans la vie. La vitamine D est essentielle à l’absorption du calcium et la santé osseuse. Elle est aussi très importante pour la fonction musculaire, et donc la prévention des chutes. » Mais surtout, « les jeunes femmes en Grande-Bretagne, boivent davantage de bière que les hommes. Et l’alcool est toxique pour le squelette. »

Comme les mauvaises habitudes se prennent très tôt, Hosking appelle les parents à détourner leurs enfants des boissons gazeuses sucrées. Et même édulcorées. « Dans ces boissons, il n’y a pas de calcium. Et ils finissent plus tard dans la vie, par manger du calcium – sous forme notamment de fromages n.d.l.r. – qui est alors associé à des graisses. » D’où son idée, après tout point si sotte, de laitages qui font ‘Pschitt’…

Partager cet article