Des chaussures de marche qui musclent : info ou intox ?

[21 janvier 2011 - 08h30] [mis à jour le 19 décembre 2013 à 14h42]

La mode des chaussures instables a été lancée en catimini à la fin des années 90, par un Suisse qui a créé la Masaï Barefoot Tehnology ou MBT. Depuis peu, des fabricants de chaussures de sport entendent aussi exploiter le filon. Tous nous proposent le même objectif : muscler ses mollets, ses cuisses et même son fessier à vitesse grand V. Et tout cela, simplement en marchant. Info ou intox ?

Le concept de MBT a germé dans l’esprit de Karl Müller, un ingénieur suisse qui avait observé les guerriers Masaï. Le pas léger, la démarche altière… ces derniers souffriraient peu de problèmes tendineux et musculaires. C’est ainsi que Muller a développé une semelle qui se rapprocherait au plus près de la marche pieds nus et qui permettrait de garder le dos bien droit.

Dotée d’une semelle convexe, ce type de chaussure créé un déséquilibre permanent, quelle que soit la nature du sol. Certains médecins comme le Dr Bruno Sesboué (CHU de Caen), porte-parole de la Société française de Médecine du Sport (SFMS) sont dubitatifs : « aucune preuve de leur efficacité n’a été apportée », explique-t-il. Un point que conteste le fabricant bien sûr, citant des travaux réalisés en Allemagne, au Canada, aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, en Suisse.

D’autres médecins en revanche, trouvent le concept plutôt intéressant. Sous certaines conditions toutefois. C’est le cas du Dr Jacques Pruvost, médecin du sport au sein de la Fédération française d’Athlétisme. « Il m’arrive effectivement d’en recommander à des personnes – notamment des sportifs – qui souffrent d’entorses de la cheville ou de tendinopathies à répétition. Dans ces cas précis, la recherche de l’équilibre – et donc le travail musculaire qui lui est associé, n.d.l.r. – peut être intéressante ». A noter d’ailleurs que ces chaussures sont notamment commercialisées en France, par certains distributeurs de matériel médical. Elles ne sont toutefois pas prises en charge par l’Assurance-maladie… comme c’est le cas en Suisse !

Ces derniers mois, d’autres types de chaussures ont fait leur apparition dans les magasins de sport. Suivant l’idée du « déséquilibre permanent », de grandes marques se mettent à concevoir des semelles dotées de coussinets. Juste de quoi créer une légère instabilité et, paraît-il, tonifier les muscles ! « De temps en temps, pourquoi pas », concède le Dr Pruvost. « Une à deux heures, deux fois par semaine et encore… En revanche, mettre en permanence ce type de chaussures serait une très mauvaise idée. Gare en effet, aux risques de tendinopathies et de douleurs lombaires… » Et le Dr Sesboué d’ajouter : pour obtenir des résultats similaires sur le plan de l’équilibre, « vous pouvez aussi marcher pieds nus dans le sable ». Et par-dessus le marché, ce sera plus économique…

Partager cet article