Du sirop au… cassis !

[28 juillet 2008 - 10h00] [mis à jour le 19 décembre 2013 à 14h30]

Il ne s’agit pas de vous redonner la recette inventée par le chanoine Kir… Mais plutôt d’attirer votre attention sur les vertus de Ribes nigrum, dont les feuilles comme les fruits sont précieux. D’ailleurs saviez-vous qu’on en fait des sirops ?

Ils sont très populaires dans le traitement des toux catarrheuses, des inflammations de la bouche ou des douleurs gastriques… Quant aux feuilles, elles contiennent principalement une huile essentielle à base de cymène, des tanins, une grande quantité de vitamine C et des pigments anthocyaniques. Elles sont également riches en silice. Un point à ne pas méconnaître car à fortes doses c’est un composé toxique.

Malgré tout lorsqu’elles sont bien employées, les décoctions de feuilles de cassis sont très efficaces contre la goutte, les rhumatismes, les affections des voies urinaires et les diarrhées. Ne recueillez que des feuilles jeunes, exemptes de rouille et de toute attaque par des acariens – ce sont de minuscules araignées – ou autres parasites. Faites-les sécher, soit sur des claies soit dans un séchoir à 45°C. Ensuite mettez une cuillerée à soupe de feuilles sèches par verre d’eau, en absorbant un verre par jour en 2 ou 3 fois.

Partager cet article