En cas d’accident nucléaire, le salut est dans l’iode !

[18 juin 2009 - 14h17] [mis à jour le 19 décembre 2013 à 14h33]

L’Autorité de Sûreté nucléaire (ASN) vient de lancer une nouvelle campagne de distribution de comprimés d’iode aux populations riveraines des centrales nucléaire d’EDF. Plus de 400 000 foyers et 2 000 établissements recevant du public (hôtels, salles des fêtes…) répartis sur 500 communes sont concernés.

Périmètre de 10 km. Dans les faits, « chaque personne vivant dans un périmètre de 10 km autour de l’une des 19 centrales nucléaires françaises va recevoir une lettre des pouvoirs publics l’invitant à retirer sa boîte de comprimés dans une pharmacie », précise l’ASN. Chaque foyer dispose de 6 mois pour aller chercher sa dotation.

Pourquoi de l’iode ? En cas d’accident nucléaire, le rejet d’iode radioactif dans l’atmosphère constitue le risque sanitaire le plus important pour les populations. Respiré ou avalé, l’iode se fixe alors sur la glande thyroïde, augmentant ainsi le risque de cancer. En cas d’accident, il est donc indispensable d’en disposer à domicile : il suffit alors d’absorber les comprimés pour que la thyroïde, saturée d’iode, n’absorbe plus celui qui aura été diffusé. Or une étude réalisée en 2002 auprès des riverains de centrale de production d’électricité de Bugey (Ain), a montré que seul un foyer sur deux en disposerait effectivement…

Des cibles prioritaires. « Plus la personne est jeune, plus la sensibilité de la thyroïde à la fixation de l’iode est importante », explique l’ASN. « Les femmes enceintes, les nouveau-nés et les enfants sont à protéger en priorité ».

A prendre sur ordre du préfet. Précision importante : ces médicaments doivent être avalés exclusivement en cas d’accident nucléaire, « lorsque le préfet en donne la consigne. Et uniquement à ce moment-là », insiste l’ASN.

Où ranger ses comprimés ? La boîte de comprimés d’iode doit être conservée dans un «endroit accessible, à l’abri de l’humidité, hors de portée des enfants », conclut l’ASN. Il doit aussi et surtout être facile à mémoriser… Pour en savoir davantage sur le sujet et sur la campagne de distribution, rendez-vous sur : www.distribution-iode.com/.

Partager cet article