Vous souffrez d’une tension artérielle « limite » et vous avez quelques kilos en trop ? Deux solutions pourront peut-être vous éviter de franchir le seuil de l’hypertension, stabilisant votre état et même, l’améliorant. Selon une étude menée par Alan Hinderliter de l’University of North Carolina, sur 82 sujets correspondant à cette définition – 45 femmes et 37 hommes – la pratique d’une activité physique associée à un régime alimentaire aurait permis de faire chuter la tension artérielle.

Une baisse de la pression diastolique comprise entre 6 et 7 mm, soit l’équivalent d’une réduction de 35% à 40% des risques d’accident vasculaire cérébral. Ce n’est pas tout ! Après 6 mois d’exercices physiques, l’auteur a remarqué que le volume du ventricule cardiaque gauche des participants avait diminué. Ce qui signait un recul des risques d’insuffisance cardiaque.

Si les maladies cardio-vasculaires représentent la première cause de mortalité en France, on néglige trop souvent le fait que l’hypertension artérielle soit responsable de 40% des décès. Elle multiplie par 9 le risque d’accident vasculaire cérébral, par 5 celui de voir apparaître une insuffisance cardiaque et par 2,5 le risque d’insuffisance coronarienne ou d’artérite des membres inférieurs…

Partager cet article