La peau de Bébé : hydratez pour protéger

18 février 2011

La peau de Bébé est extrêmement fragile. Alors, dès sa venue au monde, protégez son épiderme des agressions extérieures et de la déshydratation. A condition de bien choisir les produits…

« De plus en plus de nourrissons souffrent d’eczéma et de dermatites atopiques », se désole le Dr Linda De Raeve, dermatologue à l’hôpital universitaire (UZ) de Bruxelles. Ils seraient même « 15% à 20% » à présenter ces pathologies. Lesquelles se manifestent par une peau sèche, sensible et sujette aux irritations. En cause ? « Un défaut de la barrière cutanée qui manque de lipides, en particulier de céramides », ajoute-t-elle. « On ne connait pas la cause exacte de cet affaiblissement des défenses cutanées chez les enfants mais l’environnement est probablement en cause », indique la dermatologue. Exposés de plus en plus tôt à de nombreux allergènes, (pollution et alimentation) leur épiderme est affaibli.

Dès son plus jeune âge, il est essentiel de conserver ou restaurer la barrière cutanée du nourrisson. Pour ce faire, « il faut apporter de l’eau et des lipides à la peau », explique la dermatologue. En d’autres termes, hydrater et relipider. Afin d’éviter le développement d’allergies, privilégiez les émollients sans parfum, hypoallergéniques et au PH neutre.

De l’eau, de l’huile

Le choix est vaste. Au rayon « émulsions », faut-il choisir une eau dans l’huile ou une huile dans l’eau ? La première étant nettement plus grasse que la seconde, elle est conseillée pour lutter contre l’eczéma sec. Dans le cas d’un eczéma suintant, préférez l’huile dans l’eau. « Cette solution sera plus adaptée à la saison estivale à cause de la transpiration, alors que l’eau dans l’huile conviendra davantage en hiver », ajoute le Dr De Raeve.

Le meilleur moment pour appliquer le produit hydratant reste après le bain. En effet, « l’eau absorbée par la peau pendant la toilette y restera plus facilement grâce à l’application d’une émulsion hydratante », explique la dermatologue. Toutefois, certains nourrissons ont besoin qu’on leur applique la crème 2 à 3 fois par jour. Vous pouvez utiliser le même produit pour le corps et pour le visage.

Et sous la couche ?

Les fesses de Bébé sont particulièrement sujettes à l’irritation du fait de l’utilisation de couches. « Un micro-climat ‘tropical’ – chaud et humide – se forme à cet endroit. La peau y est en outre irritée par le frottement de la couche et par les selles et l’urine. Il faut donc y être particulièrement attentif pour réduire le risque de dermatite fessière », souligne le Dr De Raeve.

Changez souvent votre nourrisson et appliquez – à chaque fois – une couche épaisse de crème afin de protéger l’épiderme. Vous réduirez ainsi l’irritation. Choisissez un produit à base d’oxyde de zinc. Demandez conseil à votre dermatologue ou à votre pédiatre.

Quelques idées ‘produits’ :

– La Cold cream de Bioderma est un soin surgras et contribue à rétablir la fonction de la barrière épidermique altérée et de mieux retenir l’eau dans la peau.
– Le lait hydratant de Klorane. Riche en calendula et en glycérine.
– La crème préventive des rougeurs du siège de Bioderma, isole la peau des sécrétions naturelles et prévient les rougeurs et les irritations.
– La Pâte à l’eau protectrice de Klorane, combine de l’oxyde de zinc et des actifs apaisants. Idéal pour prévenir les rougeurs et irritations du siège de Bébé.
– Le classique Bépanthène® nettoie et protège à la fois les fesses de Bébé.
– Le liniment, que vous trouverez en pharmacie et parapharmacie, est un produit naturel du sud de la France composé d’huile d’olive et d’eau de chaux. Parfaitement adapté à la peau de Bébé, il nettoie et protège ses fesses des irritations.

  • Source : Interview du Dr Linda De Raeve, dermatologie pédiatrique à l’UZ de Bruxelles, Hôpital universitaire, 28 janvier 2011

Aller à la barre d’outils