Le tabagisme, c’est maintenant 11 cancers…

15 février 2005

Outre le poumon, pas moins de 10 organes ou systèmes d’organes seraient menacés de cancer par le tabagisme. Principales cibles : le nez et le pharynx, les reins, la bouche et les lèvres, la vessie, le pancréas, le larynx, l’oesophage, les sinus…

C’est l’une des plus récentes retombées de la fameuse étude Doll, la plus longue étude prospective entreprise pour mesurer les effets du tabagisme. Coordonné par Sir Richard Doll et lancée en 1951 pour… 5 ans, elle a pris en compte au final plus de 34 000 médecins, fumeurs ou non.

Sans surprise, le cancer du poumon est bien le plus meurtrier. D’après ce travail, un gros fumeur (plus de 25 cigarettes par jour) multiplie par… 25 son risque de mourir par cancer du poumon. Un risque qui reste multiplié par 3, comparé à celui d’ un consommateur modéré (moins de 15 cigarettes quotidiennes).

Pour le cancer de l’oesophage, le risque de décès est 10 fois plus important chez le fumeur. Un coefficient qui passe à 4 pour le cancer de la vessie et 2,5 pour celui du pancréas. En plus des onze types de cancers confirmés, deux autres localisations pourraient être liés au tabagisme. En revanche, « aucune donnée solide » ne permet de mettre en cause le tabagisme dans la survenue du cancer de la prostate.

  • Source : British Medical Journal, Vol. 330, n°7486

Aller à la barre d’outils