Le tétanos tue toujours en France

14 février 2006

Et pourtant, la vaccination est obligatoire depuis… 1952 ! Le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) publie aujourd’hui les résultats de 3 années de surveillance de la maladie. La France doit mieux faire.

Entre 2002 et 2004 soixante-sept cas -dont 16 mortels- ont été déclarés, avec un pic de 30 cas en 2003. Soit une incidence moyenne de 0,33 cas pour un million d’habitants, l’une des plus mauvaise de l’Union européenne. Juste devant le Portugal et l’Italie. Et encore, seuls « 56% des cas seraient déclarés » précisent les auteurs, alors que le tétanos est une maladie à déclaration obligatoire…

En première ligne, les femmes et les personnes âgées. Plus de 75% des cas ont concerné des plus de 70 ans, et 64% étaient des femmes. En cause, le défaut de vaccination. En 2002 en effet, seulement 82% des plus de 65 ans étaient à jour de leur vaccin. Ce n’est pas suffisant, car « le seul moyen de prévention reste la vaccination avec une politique de rappel bien conduite« . Et le rappel, c’est tous les 10 ans !

Le tétanos est une maladie infectieuse transmise par le Clostridium tetani, un bacille présent dans le tube digestif des animaux et surtout dans la terre. Il pénètre notre organisme à l’occasion d’une blessure. La durée d’incubation est de 7 jours et l’issue est le plus souvent fatale. Car aucun traitement n’existe à ce jour. Il est donc vivement conseillé de vous faire vacciner, une fois tous les 10 ans. D’autant plus vivement d’ailleurs… que cette vaccination est obligatoire.

  • Source : Bulletin épidémiologique hebdomadaire, 14 février 2006

Aller à la barre d’outils