Les gastro…entérites, pas les gastro-entérologues ! Nausées, vomissements, diarrhées, douleurs abdominales. Ce n’est pas le mal de mer, mais bel et bien des flambées de gastro-entérites qui sévissent lors de croisières. Le phénomène est loin d’être isolé.
En cause selon différentes études, l’hygiène même des passagers. Début décembre 2002, 170 touristes d’un bateau de croisière sont rentrés à Miami en Floride souffrant d’une gastro-entérite. Quelques semaines plus tôt une centaine de passagers avaient été touchés par un virus du même type sur un bateau appartenant à la compagnie Disney, et un problème similaire s’est produit sur le paquebot Amsterdam de la compagnie Holland America, à bord duquel 500 passagers étaient tombés malades…

Selon une étude rétrospective menée par le CdC d’Atlanta, les gastro-entérites survenant lors de croisières sont presque majoritairement le fait des passagers eux-mêmes. Ces derniers tombent en effet malades avant le départ, mais ne souhaitent pas annuler leur voyage. De ce fait sans prévenir le médecin de bord, ils contaminent les autres passagers…

Autres raisons invoquées, le manque d’hygiène des passagers, alors que le personnel navigant lui, s’astreint à une hygiène drastique. Christine Fischer, du Conseil international des organisateurs de croisières souhaiterait étendre ce standard de propreté aux passagers. « Chaque touriste devrait se laver les mains toutes les deux heures», affirme-t-elle. Une idée somme toute logique. Mais il reste maintenant à convaincre les plus réticents aux règles hygiéniques de base !

Partager cet article