Ménopause : perdre du poids, ça fait du bien !

[23 juillet 2012 - 14h04] [mis à jour le 19 décembre 2013 à 14h52]

Bouffées de chaleurs, suées nocturnes, mal-être… la ménopause s’accompagne généralement de symptômes bien désagréables. Pour les atténuer, une équipe américaine recommande aux femmes de… perdre du poids : 5 kg ou au minimum 10% de la masse corporelle. Explications.

Le Dr Candyce Kroenke et son équipe, de Oakland en Californie, se sont penchées sur les données de l’étude WHI, la Women’s Health Initiative study. Leur travail a porté sur une cohorte de 17 500 femmes de 50 à 79 ans. Toutes présentaient des symptômes de ménopause. Aucune par ailleurs, ne suivait de traitement hormonal de la ménopause (THM).

Il est ressorti de ce travail, qu’ un régime appauvri en matières grasses suivi d’une perte de poids, « permet d’atténuer ou de faire disparaître certains signes de la ménopause. Et notamment les bouffées vasomotrices – ce que l’on appelle communément les bouffées de chaleur – et les suées nocturnes », explique Candyce Kroenke. Il y faut pourtant, un minimum de persévérance puisqu’elle évoque un seuil de perte de poids de 5 kg, ou d’au moins 10% de la masse corporelle.

« Notre travail est le premier qui mette en évidence l’impact d’une perte de poids sur les symptômes de la ménopause. Grâce particulièrement à un régime riche en céréales complètes, en fruits et en légumes. Et surtout, pauvre en matières grasses » poursuit-elle. D’autres travaux seront conduits pour mieux comprendre cette relation entre la perte de poids et certains signes de la ménopause.

Cet article est aussi disponible en Arabe

Partager cet article