Tabagisme : la nicotine n’est pas seule responsable de notre dépendance

[28 janvier 2009 - 10h35] [mis à jour le 19 décembre 2013 à 14h31]

Non, la nicotine seule, n’est pas addictive ! Des chercheurs français du CNRS et du collège de France mettent en évidence le rôle d’inhibiteurs de la monoamine oxydase (IMAO), également présents dans les produits du tabac. C’est leur association avec la nicotine qui selon eux, serait à l’origine de la dépendance. Explications.

Ces IMAO « permettent de révéler les propriétés addictives de la nicotine » explique Jean-Pol Tassin (Collège de France), qui a conduit ce travail. Ils annulent en effet l’action d’une protection naturelle des neurones vis-à-vis de la nicotine.

Autrement dit, comme l’ont montré Tassin et son équipe, « la nicotine seule ne suffit pas à déclencher l’état de dépendance chez les fumeurs. D’autres composés du tabac –les fameux IMAO donc, n.d.l.r.- s’avèrent indispensables pour en révéler le pouvoir addictif ».

Pour les auteurs, « cette découverte explique également pourquoi les substituts à la nicotine utilisés dans le sevrage tabagique sont inefficaces à long terme ». En effet, d’après le chercheur qui cite plusieurs études sur le sujet, 80% des utilisateurs de patchs à la nicotine recommenceraient à fumer, un an après avoir arrêté. La nicotine à elle seule ne suffirait donc pas comme produit de substitution.

Partager cet article