Un Bébé massé est un bébé heureux

[02 août 2012 - 11h12] [mis à jour le 19 décembre 2013 à 14h52]

Le toucher est le premier des cinq sens à se développer chez le fœtus. A sa naissance, Bébé se trouve brutalement privé de la tiédeur et de la caresse constante du liquide amniotique. C’est l’angoisse du vide ! Le massage va l’aider à accepter en douceur sa nouvelle vie.

Le nourrisson a besoin de contact peau à peau pour se sentir rassuré… L’Occident découvre à peine les vertus du massage, alors qu’il est pratiqué depuis des millénaires en Orient et en Afrique. Chez nous, masser est un luxe pour détendre ou soigner. Ailleurs, il fait partie de la vie quotidienne pour les petits enfants.

Chaque pays attache une croyance au massage pour les bébés : il rend plus fort, plus intelligent, lisse et harmonise le corps. Ces pensées traditionnelles ne sont pas loin de la vérité médicale ! Le massage est bon pour tout : système nerveux, circulation sanguine, oxygénation, stimulation du système immunitaire, régulation de la respiration et du rythme cardiaque, développement du squelette, digestion, sommeil…

Selon l’Association française de Massage pour Bébé (AFMB), « le massage favorise aussi le lien d’attachement entre les parents et l’enfant. La relation entre eux devient plus étroite, augmentant la confiance mutuelle ». Demandez toujours conseil à votre médecin pour qu’il vérifie l’absence de contre-indications.

Pour aller plus loin, consultez le site de l’AFMB, vous y trouverez des conseils pratiques sur tous les massages pour votre Bébé. Vous pourrez même vous renseigner pour prendre des cours.

Cet article est aussi disponible en Arabe

Partager cet article