Autisme : la démission française

[11 avril 2016 - 17h22] [mis à jour le 11 avril 2016 à 17h25]

autisme-livre-ok

Autisme, la grande enquête. Voilà un livre choc qui dénonce le retard français en matière de prise en charge. Les auteurs estiment d’ailleurs que 600 000 autistes sont privés de leurs droits. Un état des lieux bien sombre.

« Face à l’autisme, maladie mal connue, mal diagnostiquée et mal traitée dans notre pays, la France accuse un retard exceptionnel. » Florent Chapel, père d’un enfant autiste et Sophie Le Callenec, anthropologue et auteur d’ouvrages pédagogiques crient leur colère à travers leur ouvrage Autisme, la grande enquête !

« En 2016, après cinq condamnations du Conseil de l’Europe pour maltraitance, l’Etat français laisse encore des dizaines de milliers d’adultes enfermés dans des hôpitaux, ligotés sur leur lit, sous camisole chimique, privés de toute dignité humain », rapportent-ils. Ils estiment par ailleurs que les enfants autistes sont rejetés de l’école. « Près de 80% d’entre eux ne sont pas scolarisés. Ils demeurent cloîtrés chez eux, ou dans des structures inadaptées, au désespoir de leurs familles, souvent victimes collatérales de cette maltraitance institutionnalisée ».

Ce récit accessible au grand public, documenté et riche de multiples témoignages met en relief une incroyable réalité. La psychanalyse française considère toujours ce handicap comme un trouble de la relation mère/enfant. « Elle refuse, en dépit des progrès scientifiques, d’admettre son caractère génétique et même l’influence d’éléments environnementaux, notamment les perturbateurs endocriniens.

Autisme, la grande enquête, de Sophie Le Callenec et Florent Chapel, aux Editions Les Arènes, 256 pages, 21,90 euros.

Partager cet article