Tous les articles par ordre chronologique.

SOS Médecins, la France condamnée

Actualité piquante: alors même que SOS-Médecins exporte avec un succès croissant ses activités de l’autre côté de la Manche, la Cour européenne des droits de l’homme vient de condamner la France pour le manque d’impartialité …

En savoir plus >

Cancer du sein: femmes solidaires

Le Forum France d’Europa Donna consacre l’implantation en France de cette organisation internationale – elle est déjà présente dans 22 pays européens – dont le but est double: d’abord accroître la solidarité des femmes face …

En savoir plus >

Contraception sous cape

La cape contraceptive souple introduite par les voies naturelles pour couvrir le col de l’utérus, c’est en quelque sorte la version new look d’un vieux système, le diaphragme. Elle est toutefois plus maniable et on …

En savoir plus >

Moscou au secours de L’information santé

Plus encore que l’espéranto, la langue de bois est universelle. Les journalistes anglo-saxons en ont reçu démonstration dans un communiqué récent … de l’OMS, dont les responsables pour l’Europe annoncent la rédaction « d’un code …

En savoir plus >

Bancs de bronzage: l’interdiction belge

Les institut de bronzage interdits aux moins de 15 ans? C’est peut-être pour demain en Belgique, où l’on s’inquiète de l’engouement croissant pour la pratique du bronzage en institut. Selon le quotidien bruxellois Le Soir …

En savoir plus >

L’incontinence est un problème social

Pratiquement 5 millions de français, soit 8% de la population nationale, souffrent d’incontinence urinaire ou digestive. Ce chiffre impressionnant évoqué par le Pr. Pierre Rabischong (Montpellier) au cours du 3ème congrès international Longévité et qualité …

En savoir plus >

Maigrir… à l’anglaise

Rions un peu puisque les occasions n’en sont pas si fréquentes. Avec l’arrivée de l’été, les journaux britanniques vont eux aussi à la pêche aux idées pour faire retrouver la ligne à leurs lecteurs et …

En savoir plus >

Chimiothérapie des cancers: progrès annoncés

Au lieu de s’attaquer aux tumeurs en détruisant leurs cellules, les chimiothérapies anticancéreuses de demain utiliseront des armes qui les amèneront à s’autodétruire. Plus sournoises et plus efficaces elles auront moins d’effets indésirables. On sait …

En savoir plus >