L’assainissement pour tous : 2,4 milliards de personnes attendent toujours

[21 mai 2013 - 14h18] [mis à jour le 19 décembre 2013 à 14h56]

©OMS

Selon un rapport commun de l’OMS et de l’UNICEF, en 2015, près de 2,4 milliards de personnes dans le monde seront toujours privées des installations d’assainissement les plus élémentaires. Un chiffre qui malheureusement n’a guère évolué au cours des dernières années.

Il sera donc extrêmement difficile d’atteindre les Objectifs du Millénaire pour le Développement concernant l’assainissement. Lesquels prévoyaient d’ici 2015 donc, de réduire de moitié le nombre de personnes dépourvues d’accès à un « assainissement amélioré ». La situation est la plus grave dans la Région africaine de l’OMS, où le pourcentage de la population utilisant des installations d’assainissement améliorées n’est passé que de 30% en 1990 à 34% en 2008.

Au total dans le monde, 1,2 milliard de personnes défèquent en plein air. Et près de 40% de la population mondiale n’a pas accès à des sanitaires.  Résultat, chaque année, quelque 1,6 million d’enfants décède de maladies liées à l’eau et à un assainissement insuffisant.  A noter que le monde rural est particulièrement frappé. Plus de 7 personnes sur 10 sans accès à un assainissement de qualité vivent dans les campagnes.

L’état de l’assainissement demeure un indicateur extrêmement important du développement humain. « L’accès à l’assainissement engendre des bénéfices à tous les niveaux et permet de réduire d’environ un tiers le taux global de mortalité infantile » indique les Nations-unies.

Aller plus loin : Téléchargez le rapport OMS et UNICEF.

Ecrit par : Emmanuel Ducreuzet – Edité par : David Picot

Partager cet article