Les lipides et les acides gras sont depuis plusieurs années dans le collimateur de nombreux scientifiques. Mais plusieurs études se concentrent aujourd’hui sur le rôle préventif des acides gras saturés contenus dans le lait et les fromages… contre le diabète. Le point à l’occasion du 12e Congrès de Nutrition de la FENS (Federation of European Nutrition Societies) organisé à Berlin les 20 et 21 octobre.

Un fromage blanc au petit-déjeuner, une salade de chèvre frais le midi, un verre de lait avant d’aller se coucher. Invités à table à chaque repas de la journée, les produits laitiers riment avec saveurs… et bénéfices pour la santé. Ainsi « les produits à base de lait entier sont associés à une diminution du risque de diabète », explique le Dr U. Ericson (Lund University Diabetes Center, Suède).

Pour le prouver l’équipe de cette chercheuse a suivi 26 930 volontaires âgés de 45 à 74 ans. Pendant 14 années, tous ont dû rapporter leurs habitudes de consommation en produits laitiers. Résultat, 2 860 cas de diabète de type 2 ont été rapportés. « Le lait entier, les yaourts et les fromages à base de lait entier réduisent de 23% le risque de développer ce trouble métabolique ». A noter que « les produits laitiers allégés n’ont aucun effet sur la diminution du risque de diabète de type 2 », explique le Dr Ericson. « Ceci suggère que la matière grasse laitière est, au moins en partie, responsable de cet effet protecteur ».

Partager cet article