Absent des médias, le virus de la grippe aviaire (H5N1) continue pourtant de sévir. Cambodge, Egypte, Indonésie… les cas se multiplient depuis le début de l’année. Au 2 mars, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) en avait déjà comptabilisé 10, dont 5 mortels !

L’Indonésie vient d’annoncer son premier cas depuis le 1er janvier. La patiente âgée de 26 ans est aujourd’hui décédée. Selon les analyses, elle avait acheté un poulet infecté sur un marché traditionnel. Depuis le début de l’épidémie, 172 cas humains de grippe aviaire H5N1 ont été identifiés dans ce pays. Au total, ils ont provoqué la mort de 142 patients.

Au Cambodge, 3 nouveaux cas ont été recensés depuis le début de l’année. Tous ont été mortels. Les trois patients avaient été en contact avec des volailles infectées et mortes. Quant à l’Egypte, elle a enregistré 6 cas depuis le début 2011. Un patient est décédé de la maladie. Après l’Indonésie, l’Egypte est le pays le plus touché par la grippe aviaire : 125 cas recensés et 41 décès depuis 2003.

A l’échelle mondiale, la grippe aviaire a entraîné 311 décès pour 526 cas humains biologiquement confirmés et notifiés par l’OMS. Soit un taux de létalité de 60 %. Les cas observés ont essentiellement concerné l’Asie du Sud-Est et l’Egypte.

Partager cet article