Des antioxydants ? Oui, mais bien choisis

[25 février 2013 - 12h13] [mis à jour le 19 décembre 2013 à 14h55]

Les fruits offrent une grande quantité d’antioxydants. ©Phovoir

Les antioxydants bénéficient d’une excellente réputation dans nos assiettes. Protecteurs contre les cancers et les maladies cardiovasculaires, ils ralentiraient le vieillissement cellulaire. Toutefois, selon un travail américain, leurs vertus contre le risque d’accident vasculaire cérébral (AVC) et de démence seraient quelque peu exagérées. . Surtout si les antioxydants proviennent d’une forte consommation de thé ou de café…

L’équipe d’Elizabeth E. Devore de la Harvard Medical School à Boston (Etats-Unis) et de l’Erasmus Medical Center à Amsterdam (Pays Bas) a suivi 5 395 individus âgés de 55 ans et plus. Au lancement de l’étude, tous les participants ont indiqué, la fréquence à laquelle ils avaient ingéré 170 différents aliments au cours de l’année écoulée. Répartis en trois groupes en fonction de leur niveau de consommation d’antioxydants – basse, moyenne et élevée -, les auteurs les ont ensuite suivis pendant une durée moyenne de 14 ans.

Fruits et légumes vs thé et café

Au terme de l’étude, 600 des participants avaient développé une démence et le même nombre avait subi un AVC. Pour autant, les membres du groupe ayant la consommation la plus élevée d’antioxydants n’ont pas présenté une réduction significative du risque d’une des deux pathologies, par rapport aux autres. Pour Devore, « chez les gros consommateurs, la majorité des antioxydants sont apportés par le café et le thé. »

En revanche, « dans une étude italienne, l’apport en antioxydants provenait davantage des fruits et légumes », précise-t-elle. Dans ce travail, « une forte consommation était bien associée à un risque réduit d’AVC. » Les flavonoïdes, antioxydants très concentrés dans le café et surtout le thé, seraient-ils donc moins efficaces ? En tout cas, la consommation de fruits et légumes reste, elle, fortement recommandée.

Ecrit par : Dominique Salomon – Edité par : Emmanuel Ducreuzet

Partager cet article