Au regard de l’ANAES , aucune des techniques d’arthrodèse utilisées dans le traitement des lombalgies liées à une hernie discale n’a encore prouvé son efficacité. L’ANAES, c’est l’agence nationale d’accréditation et d’évaluation en santé, qui vient de procéder à une évaluation approfondie de ces méthodes.

L’arthrodèse consiste à « souder » deux vertèbres pour supprimer les mouvements de l’une par rapport à l’autre. Quant aux prothèses discales, elles consistent à mettre en place un greffon ou une prothèse métallique, afin de rétablir la fonction d’amortisseur normalement remplie par le disque défaillant.

Or selon le l’agence, aucune des techniques utilisées n’a clairement montré son efficacité. Dans certaines circonstances – en termes de contrôle de la douleur par exemple – l’arthrodèse lombaire apporte un réel bénéfice. Elle reste pourtant mal évaluée de sorte que l’ANAES suggère que ses indications soient posées au cas par cas..

Elle souligne également que les prothèses discales ne sauraient être considérées comme des interventions de routine. Elles aussi relèvent d’une évaluation précise et devraient être réservées à quelques services spécialisés. Les prothèses discales ne sauraient être considérées comme des interventions de routine.

Partager cet article