Alerte sur les compléments alimentaires contenant de l’éphédrine ! D’après une étude commandée par la Food and Drug Administration (FDA) américaine, plus de 16 000 accidents liés à ces produits auraient déjà été rapportés, aux seuls Etats unis !

La RAND Study donne en effet une idée très précise des risques associés à la consommation de suppléments alimentaires contenant de l’éphédrine, un stimulant extrait d’une plante, l’Ephedra. Sur les 16 000 cas référencés, deux ont été mortels. Quatre attaques cardiaques, cinq accidents vasculaires cérébraux, une crise d’épilepsie ont également été recensés.

D’une manière générale, ce travail confirme que l’éphédrine – également appelée sous le nom exotique de ma huang – peut entraîner des effets secondaires aussi divers que dévastateurs : hypertension artérielle, hémorragies cérébrales, infarctus du myocarde, troubles du rythme cardiaque et même des accès de psychoses ! Le risque serait aggravé par l’association d’éphédrine à de la caféine et/ou d’autres stimulants.

Une autre étude publiée ce mois-ci – donc trop tard pour être incluse dans la Rand study – dans les colonnes des Annals of Internal Medicine montre également que les produits renfermant de l’éphédrine sont responsables de 64% des effets secondaires associés aux compléments alimentaires. Alors qu’ils ne représentent que 1% des ventes totales de ces produits…

Rappelons que l’éphédrine est considérée par le Comité international olympique (CIO) comme une substance dopante. Certains sportifs y ont recours pour augmenter leur force physique ou leur niveau de performance, mais aussi pour perdre du poids. C’était d’ailleurs l’objectif recherché par le joueur de base-ball Steve Bechler, décédé le mois dernier à l’issue d’un entraînement avec son club de Baltimore. Il avait 23 ans. Et selon les premiers résultats toxicologiques il consommait trop de compléments alimentaires de ce type…

Partager cet article