Double record pour la rougeole en Europe

[08 février 2019 - 15h05]

En 2018, jamais le nombre d’enfants vaccinés contre la rougeole en Europe n’aura été aussi élevé. Problème, la même année, jamais le continent n’aura  connu autant de personnes atteintes par le virus. La faute à des lacunes vaccinales dans de nombreux pays. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) appelle donc à des interventions plus ciblées.

« Les données indiquent une couverture vaccinale exceptionnellement élevée au niveau régional », explique le Dr Zsuzsanna Jakab, Directrice du Bureau de l’OMS pour l’Europe. « Mais elles révèlent également un nombre record de personnes infectées et décédées des suites de la maladie. »

Ainsi en 2018, plus de 80 000 personnes de la région Europe ont contracté la rougeole. Soit 3 fois plus qu’en 2017 et 15 fois plus qu’en 2016 ! La maladie a entraîné 72 décès. « Une tragédie pourtant évitable », continue l’OMS. « Afin d’assurer la protection de l’ensemble de la communauté contre la rougeole, au moins 95% de la population doit être immunisée par deux doses de vaccin ou une exposition antérieure au virus. Ce qui n’était pas le cas dans 34 pays européens en 2017. »

L’OMS souligne que « des efforts doivent être déployés pour que l’accès aux services de vaccination soit équitable. Les pays doivent également recenser les personnes qui n’ont pas été vaccinées dans le passé, et leur administrer les vaccins dont elles ont besoin. »

L’agence onusienne recommande également de s’assurer que les agents de santé soient vaccinés afin de prévenir la transmission des maladies dans les services de santé.

A noter : En  France, depuis le 1er janvier 2018, la vaccination contre la rougeole est obligatoire chez le nourrisson, qui doit recevoir une dose du vaccin combiné Rougeole-Oreillons-Rubéole (ROR) à l’âge de 12 mois et une seconde dose entre 16 et 18 mois.

Partager cet article