Histoire de la médecine, histoires de médecins

[23 mars 2015 - 10h29] [mis à jour le 24 mars 2015 à 08h50]

medecins livreokWilly Rozenbaum, Hugues Duffau ou encore Henri Bismuth et René Frydman. Ces noms vous semblent familiers mais vous n’arrivez pas à les replacer ? A la fois célèbres parmi leurs pairs, ces grands médecins sont souvent inconnus du grand public. Pourtant, ils sont tous à l’origine des plus importantes avancées de la médecine en France. Un livre d’entretien – Ces Français qui révolutionnent la médecine – rapporte leur histoire.

Laurence et Jérôme Bourgine révèlent l’origine de grandes avancées médicales. Au total, 16 médecins français se racontent. Avec leurs propres mots, tous détaillent comment ils ont fait l’histoire, l’un de l’obstétrique, l’autre de la cardiologie ou encore de la neurologie.

Le Pr Frydman par exemple, devenu célèbre pour avoir permis à Amandine, le premier bébé éprouvette français, de voir le jour, raconte son entrée dans la gynécologie dans les années 70. « C’était le Moyen-âge ! » assure-t-il. Les avortements clandestins faisaient en effet des ravages. Il retrace avec force détail son parcours dans cette spécialité qu’il ne souhaitait pas exercer au départ, jusqu’à sa consécration.

De son côté, Jean-Michel Dubernard a participé à la première greffe partielle du visage en 2005. Quelques années après avoir tranplanté des mains et des avant-bras à un autre patient. Il relate dans son témoignage qu’il a su très tôt qu’il voulait être chirurgien. « A dix ans quand je me suis trouvé face à celui qui m’avait opéré de l’appendicite. » Les anecdotes intimes et personnelles intégrées dans l’histoire de la médecine avec un grand H se mêlent avec bonheur pour donner à chacun envie d’en savoir encore plus sur ces grands médecins.

Vous apprendrez aussi comment le neurochirurgien Hugues Duffau a su imposer la chirurgie éveillée du cerveau. Vous reviendrez sur la toute première transplantation cardiaque d’Europe en 1968 avec le Pr Christian Cabrol…

Ces Français qui révolutionnent la médecine de Laurence Bourgine et Jérôme Bourgine, Editions La Martinière, 273 pages, 19 euros

Partager cet article

Aller à la barre d’outils