Légionellose: l’enquête sera longue

[08 décembre 2000 - 16h00]

Dix-huit malades, cinq morts en Ille et Vilaine. Trente cas en région parisienne. La légionellose refait surface et met les autorités sanitaires sur le pied de guerre. L’enquête a débuté mais il est difficile de prévoir jusqu’où elle se prolongera. Elle se focalise aujourd’hui sur les circuits de climatisation. Il est probable qu’elle s’étendra à d’autres sources. Ainsi l’an passé en Belgique , 93 cas de légionellose ont été identifiés. Là encore, les autorités ont déploré cinq décès. Menée comme une enquête policière, l’investigation épidémiologique a montré une association directe entre ces cas et… un bassin artificiel et une fontaine placés dans une foire exposition.

Les légionelloses diffusent sur un mode épidémique. Essentiellement transmises par les micro-organismes en suspension dans l’air émis par les évaporateurs des systèmes de climatisation, elles peuvent se trouver… dans l’eau potable issue de pommes de douche contaminées. Bref, dans tout ce qui contient de l’eau chaude en circuit fermé.

L’affaire est toujours grave. Les atteintes vont de la simple présence d’anticorps dans le sang à la maladie du Légionnaire. Elle se présente sous la forme d’une pneumonie parfois assortie d’infections localisées. Alors comme l’habitat naturel de la plupart des espèces de Legionella est l’eau des installations frigorifiques, veillez à la propreté de vos filtres d’air conditionné… et du condenseur de votre réfrigérateur…

Partager cet article