Au rayon des fruits les plus exposés aux pesticides, les pommes arrivent bien souvent en tête de gondole. Vous avez donc pris l’habitude de les nettoyer sous un filet d’eau du robinet ou encore avec un chiffon. Pas suffisant pour des chercheurs américains qui proposent une solution plus efficace… et bien plus contraignante. 

L’utilisation de pesticides s’accompagne de préoccupations concernant leurs effets sur la santé humaine. Le lavage des fruits avant leur consommation apparaît comme nécessaire pour se débarrasser des traces de produits chimiques. Mais selon une équipe de l’Université du Massachusetts, « polir une pomme avec votre T-shirt permet d’enlever poussières et saleté, mais se débarrasser des résidus de pesticides demande un peu plus de travail ».

Pour évaluer la méthode la plus efficace, ils ont lavé des pommes de trois façons différentes :

à l’eau du robinet;

avec un mélange constitué de bicarbonate de soude et d’eau ;

avec une solution javellisante approuvée par l’Agence de protection de l’environnement aux Etats-Unis.

Et les résultats ne sont guère encourageants. La solution à base de bicarbonate s’est montrée la plus efficace. Mais il a fallu de 12 à 15 minutes de polissage pour élimer les résidus de pesticides. Quant au lavage à l’eau du robinet pendant 2 minutes, comme chacun d’entre nous peut le pratiquer, il ne présente guère d’utilité.

Les scientifiques rappellent tout de même qu’un épluchage en bonne et due forme s’avère efficace pour éliminer les pesticides… même si vous perdez les nutriments importants présents sur la peau.

Partager cet article