Premiers secours : prêt à être… prêt ?

[13 septembre 2013 - 16h14] [mis à jour le 19 décembre 2013 à 14h58]

©Yann Le Borgne

Et si nous recevions une formation aux gestes de premiers secours lors du passage du permis de conduire ? Près de… 98% des Français se disent favorables à cette perspective.  Un chiffre qui émane d’un sondage réalisé pour la Croix-Rouge française, à l’occasion de la Journée mondiale des Premiers secours, ce samedi 14 septembre.

D’après ce sondage Opinion Way, la plupart des Français affirment qu’ils « ne sauraient pas quoi faire s’ils étaient victimes ou témoins d’un accident de la route », explique la Croix-Rouge. Une grande majorité ignore les gestes de premiers secours mais pas seulement : 50% des Français qui possèdent un triangle de pré-signalisation ne savent pas où le placer, à savoir à 30 mètres du véhicule accidenté ou en panne. « Et seulement 7 % des personnes interrogées savent qu’il ne faut pas placer le triangle de pré-signalisation sur autoroute. »

Pour toutes ces raisons, la quasi-unanimité des répondants se dit favorable à la mise en place d’une formation obligatoire aux gestes de premiers secours, lors du passage du permis de conduire. Dans ce contexte, à l’occasion de cette journée, la Croix-Rouge française va donc aller à la rencontre du public afin de le sensibiliser à l’importance de connaître ces gestes.

Huit Allemands sur dix formés

D’après une étude publiée en 2010, à peine 27% des Français ont un diplôme de secourisme et seulement 17% ont été initiés aux premiers secours. Contre… 80% des Allemands ! Alors comme le souligne la Croix-Rouge : « Préparez-vous à être prêt ? »

Plusieurs organismes dispensent des formations spécifiques : la Protection civile (sur Paris seulement), la Croix-Rouge française donc et les Sapeurs-Pompiers. Comment pratiquer un massage cardiaque ou réaliser la position latérale de sécurité ? Que faire en cas d’étouffement, de brûlure, de blessure par instrument contondant ? L’enseignement s’étale généralement sur une dizaine d’heures, aux termes desquelles vous sera délivrée une attestation de formation aux premiers secours (AFPS).

En attendant, notez bien les numéros d’urgence : le 15 pour le SAMU, le 17 pour la police et la gendarmerie, le 18 pour les Sapeurs-Pompiers et le 112 pour le numéro unique des urgences sur le territoire européen. Et souvenez-que sur autoroute, il est préférable de contacter les secours depuis une borne d’appel d’urgence. Ceci afin d’être immédiatement localisé.

Ecrit par : David Picot – Edité par : Emmanuel Ducreuzet

Partager cet article