Intoxications alimentaires : les bases de la sécurité

[27 juin 2011 - 11h05] [mis à jour le 19 décembre 2013 à 14h46]

Depuis plus d’un mois, la Une des actualités est tenue par les intoxications alimentaires. Après l’Allemagne, l’Autriche, le Danemark, l’Espagne, la Grèce, le Luxembourg, la Norvège, les Pays-Bas, la Pologne, la République Tchèque, la Suède, la France est aujourd’hui concernée au premier chef. Pourtant, quelques mesures de bon sens permettent si elles sont bien appliquées, de limiter les risques de contamination. La Direction générale de la Santé (DGS) vient ainsi de les rappeler, en publiant plusieurs recommandations dans ce sens.

La contamination par des sérotypes hautement pathogènes d’Escherichia coli peut intervenir « par ingestion d’aliments contaminés consommés crus ou peu cuits : viande de bœuf (en particulier
hachée), lait ou produits laitiers non pasteurisés, jus de pomme, légumes crus
», explique la DGS. Autre source de contamination, le fait de porter à sa bouche des mains souillées, après avoir touché des animaux porteurs de la bactérie. Il est enfin possible d’être contaminé par contact avec les selles d’un malade.

Comme le rappelle la DGS, la transmission de la maladie peut être prévenue par des gestes simples :
– Les viandes, et surtout la viande hachée de bœuf, doivent être cuites à cœur. Evitez donc les steaks tartare, même cuits selon la technique de l’« aller-retour » ;
– Le lait cru et les fromages à base de lait cru ne doivent pas être consommés par les enfants de moins de
3 ans. Préférez les fromages à pâte pressée cuite (Emmental, Comté, etc.), les fromages fondus à tartiner et ceux au lait pasteurisé ;
– Les légumes, les fruits et les herbes aromatiques, en particulier ceux qui vont être consommés crus, doivent être soigneusement lavés ;
– Conservez vos aliments crus séparément des aliments cuits ou prêts à être consommés ;
– Les restes alimentaires et les plats cuisinés doivent être suffisamment réchauffés et consommés rapidement ;
– Nettoyez soigneusement les ustensiles de cuisine, surtout lorsqu’ils ont été en contact avec de la viande crue. Faites de même avec votre plan de travail ;
– Lavez-vous systématiquement les mains avant de préparer à manger et de passer à table, et en sortant des toilettes ;
– Si vous souffrez de gastro-entérite, évitez les baignades publiques et faites préparer les repas par quelqu’un d’autre ;
– Les enfants ne doivent pas boire d’eau non traitée (eau de puits, torrents, etc.). Ils doivent également éviter d’en avaler lorsqu’ils se baignent dans un lac, une rivière ou un étang ;
– Evitez enfin d’exposer les très jeunes enfants (moins de 5 ans) aux vaches, veaux, moutons, chèvres, daims… et à leur environnement.

Partager cet article