Outox® recule devant la réglementation

[21 juin 2010 - 18h26] [mis à jour le 19 décembre 2013 à 14h39]

La Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) a demandé vendredi que la société commercialisant la boisson Outox® se mette « en conformité avec la réglementation communautaire ». A ce jour, ni la DGCCRF, ni l’Agence européenne de Sécurité des Aliments (EFSA) n’ont reçu de dossier de la part de la marque concernant ses allégations santé.

Pour avoir le droit d’affirmer que son produit permet d’« accélérer de façon importante la chute du taux d’alcool dans le sang», la marque doit attendre la décision de la Commission européenne, laquelle ne pourra intervenir qu’après une validation scientifique de l’EFSA. Or cette dernière assure n’avoir « reçu à ce jour, aucune demande relative à l’évaluation d’une allégation spécifique au produit Outox® ». La société produisant la boisson controversée pour sa part, affirme attendre « une validation définitive de sa ‘promesse produit’ par Bruxelles »…

En réalité et répondant à la demande de la DGCCRF, la marque a décidé de mettre en vente la boisson « provisoirement dans des emballages ne portant plus la mention ‘safety drink’ ». Une manière de ne pas avoir à répondre de la véracité de ses allégations… après une semaine de buzz médiatique.

Partager cet article