4 conseils pour bien voir au volant

[26 avril 2019 - 14h38]

Au volant, il est important de bien voir. Logique ? Pas tant que cela : 20% des conducteurs présentent un défaut visuel non ou mal corrigé et 25% ne portent pas systématiquement leurs lunettes. Pour conduire en toute sécurité, quelques conseils s’imposent.

Environ 12% des accidents de la route seraient dus à une déficience visuelle. En France, l’Association nationale pour l’amélioration de la Vue (AsnaV) estime à 8 millions le nombre de conducteurs ayant un trouble de la vue non ou mal corrigé tandis que près d’1 million d’entre eux roulent avec une acuité des 2 yeux inférieure à 5/10èmes.

Faites régulièrement contrôler votre vue. En clair tous les 3 ans ou dès l’apparition de troubles.

Portez vos lunettes ou vos lentilles. D’une part, dans la boîte à gants elles ne sont d’aucune utilité. Un conseil d’autant plus vrai la nuit : l’acuité visuelle chute d’environ 50%. Par ailleurs, un défaut de port de lunettes est une infraction passible de 135 euros d’amende !

Bien voir la nuit. Un accident mortel sur deux survient au cours de la nuit. Ce constat brutal choque d’autant plus lorsque l’on sait que la conduite de nuit ne représente que 10% du trafic. En cause : perception et champ visuels réduits, contrastes et reliefs diminués, virages mal éclairés ou mal signalisés, éblouissement des phares des autres véhicules… Evitez de rouler trop près du véhicule qui vous précède ou des bas-côtés. Faites régulièrement régler vos phares (puissance et hauteur des feux) pout être bien vus. Et si vous avez une longue route, faites des pauses.

Protégez-vous du soleil. Ayez toujours une paire de lunettes solaires à portée de main. « Même si le pare-brise protège des rayons UV, les plus nocifs pour les yeux, il n’est d’aucune aide contre l’éblouissement ou la réverbération », explique l’AsnaV. Attention cependant, les verres très foncés (catégorie 4) sont fortement déconseillés pour la conduite.

Partager cet article