Allaitement : Bébé a du mal à téter, comment l’aider ?

[17 octobre 2016 - 15h10] [mis à jour le 17 octobre 2016 à 18h14]

Même quand on est convaincue par ses bienfaits et très motivée, l’allaitement ne se passe pas toujours comme on le voudrait. Et quand Bébé peine à prendre le sein, c’est difficile à vivre. Mais rassurez-vous, des solutions existent.

Les premiers jours, beaucoup de nourrissons sont un peu « paresseux » sur le sein de leur maman. Un accouchement, c’est fatigant pour tout le monde. Par ailleurs, même si téter est instinctif chez les nouveau-nés, certains ont besoin de quelques jours pour acquérir de bons réflexes de succion. C’est frustrant et culpabilisant, mais ce n’est la faute de personne. Et heureusement la nature étant bien faite, les nouveau-nés peuvent puiser dans leurs dépôts graisseux en attendant que le lait maternel monte et qu’ils parviennent à le boire efficacement.

Pour encourager Bébé à bien prendre le sein, respectez certaines précautions. La première est une mise au sein précoce, idéalement dans les deux heures qui suivent la naissance : le réflexe de succion est alors à son maximum. Mais si cela n’a pas pu se faire, rassurez-vous, il n’est jamais trop tard. Le plus important ? Adopter une bonne position. Votre enfant doit avoir son ventre contre le vôtre et sa bouche en face de votre sein. Ainsi, il ne tirera pas sur le mamelon et vous n’aurez pas de crevasses.

Pour bien prendre le sein, il doit ouvrir grand la bouche, comme lorsqu’il baille. Vous pouvez l’y encourager en effleurant ses lèvres avec votre mamelon. Il est en effet important qu’il prenne autant d’aérole du sein qu’il peut dans sa bouche et ne suçote pas seulement le mamelon. Enfin, il est conseillé de ne pas laver les mamelons entre deux tétées et de ne pas appliquer de crème : retrouver l’odeur du lait maternel stimule Bébé.

Cas particuliers

  • Si votre enfant a du mal à attraper votre mamelon dans sa bouche, vous pouvez le faire ressortir avant la tétée. Avec le pouce et l’index, pincez et tirez doucement sur votre mamelon. Passez un tissu froid et mouillé sur le mamelon puis soufflez dessus. Evitez l’usage des bouts de sein. Ils risquent en effet d’interférer avec la mise en place d’une bonne prise en bouche.
  • Si votre bébé rejette le sein juste après l’avoir bien pris en bouche et semble s’étouffer, avaler de travers, peut-être est-il simplement gêné par une arrivée de lait trop puissante dans sa bouche. Avant de lui donner le sein, exprimez votre lait une à deux minutes en appuyant doucement sur votre poitrine, sans tirer sur votre mamelon.

Il existe bien d’autres cas de figure. Aucun n’est irrémédiable, à condition d’être entourée par du personnel motivé et bien formé. Si ces mesures ne suffisent pas, si vous avez des questions, n’hésitez pas à vous rapprocher de l’Association Française des Consultants en Lactation ou de réseaux de mamans bénévoles tels que la Leche League France.

Partager cet article