Parce qu’elles sont très douloureuses, des crevasses sur le mamelon peuvent décourager les jeunes mamans qui allaitent. Les bons réflexes pour les apaiser rapidement et éviter leur réapparition pour de bon.

Si des crevasses, c’est-à-dire des fissures rouges, apparaissent sur vos mamelons, il faut laisser le temps à l’inflammation de s’apaiser. Suspendez l’allaitement du côté atteint pendant 12 heures et videz votre sein manuellement, le tire-lait aggravant les lésions. Appliquez ensuite après chaque tétée une pommade cicatrisante spécifique (Saugella crème allaitement anti-crevasses, Castor Equi de Boiron, Crème aux plantes médicinales Weleda…). Pour accélérer la guérison, vous pouvez également prendre 3 fois par jour 3 granules d’Arnica 5CH, de Castor Equi 5CH, de Phytolacca 5CH et de Graphites 5CH.

Pour les prévenir

Avant toute chose, il faut lutter contre l’humidité. Veillez à bien sécher le sein après chaque tétée, en tamponnant délicatement le mamelon après l’avoir simplement rincé à l’eau claire. Pour limiter la macération, changez régulièrement vos coussinets ou vos coupelles.

La position de votre bébé est, elle aussi primordiale. Pour qu’il ne tire pas sur votre sein, sa bouche doit être bien en face du mamelon, son ventre bien collé et parallèle au vôtre. Si votre enfant s’endort sur la fin de la tétée, ne tirez pas sur le mamelon pour le sortir de sa bouche mais introduisez votre doigt entre votre sein et sa bouche, il le lâchera automatiquement. Il faut également veiller à ce qu’il ne suçote pas seulement le mamelon mais prenne bien toute l’aréole dans sa bouche. Ainsi la succion va exciter les tubercules de Morgan. Ces glandes sébacées sécrètent un liquide lubrifiant qui protège la peau des crevasses.

Contacts utiles N’hésitez pas à contacter des associations de soutien mère à mère telles que Solidarilait ou la Leche League. Des mamans vous feront partager leur expérience et répondront gratuitement à toutes vos questions sur l’allaitement.

Partager cet article