Bégaiement : une journée pour informer et sensibiliser

13 septembre 2001

Le 22 octobre prochain sera la 4ième Journée internationale du Bégaiement. Et cette année, le thème retenu se veut rassurant.  » Vous n’êtes pas seuls « , affirment les responsables de l’opération.
L’élocution est considérée par la plupart d’entre nous comme allant naturellement de soi. Pourtant, c’est une épreuve pour des millions de bègues. Dans le monde, ils sont plus de 60 millions. Or la prise en charge de la maladie – eh oui, cela en est une ! – n’est pas toujours convenablement assurée. Surtout dans ses formes légères, dont le caractère invalidant est souvent mal pris en compte.

Pourtant, s’il est dépisté à 5 ans et orienté vers une prise en charge orthophonique professionnelle, un enfant bègue a pratiquement 100% de chances de parvenir à l’âge adulte… totalement guéri. En revanche, les risques de voir son bégaiement persister toute la vie s’élèvent à 25% s’il n’est pas pris en charge.

Cette Journée offrira donc l’opportunité d’informer et de sensibiliser le grand public sur ce handicap encore méconnu. L’Association Parole-Bégaiement y prendra évidemment une part active. Des points d’accueil seront ouverts dans plusieurs villes, les dimanche 21 et lundi 22 octobre. Un numéro vert sera aussi mis à la disposition du public le lundi. Pour en savoir davantage, rendez-vous sur le site de l’Association www.begaiement.org ou par téléphone au 01 46 65 36 39.

  • Source : General Hospital Psychiatry, Juillet/août 2001

Aller à la barre d’outils