Bien voir sur la route, c’est voter pour la sécurité

[28 avril 2017 - 12h02] [mis à jour le 28 avril 2017 à 12h03]

A vos lunettes de soleil ! Alors que les ponts du mois de mai vont s’enchaîner, l’AsnaV et l’association Prévention Routière s’associent pour interpeller les usagers de la route sur les règles de sécurité à appliquer pour une bonne visibilité.

Saviez-vous que 90% des décisions et des gestes nécessaires à la conduite passent par la vue ? C’est pourquoi il est indispensable de se protéger de la luminosité du soleil. « Il est conseillé de toujours avoir une paire de lunettes solaires à portée de main », indique l’Association nationale pour l’Amélioration de la Vue (AsnaV). « Même si le pare-brise protège des rayons UV, il n’apporte aucune aide pour se préserver de l’éblouissement et de la réverbération ».

L’AsnaV propose ainsi quelques conseils pour bien choisir vos lunettes :

  • Pensez à adapter vos lunettes solaires à votre vue, surtout si vous êtes myope ;
  • Adoptez des verres polarisants qui atténuent l’éblouissement, améliorent la perception du contraste et du relief. Ils réduisent également la fatigue visuelle ;
  • Optez pour une teinte de verre qui ne modifie par la perception des couleurs, comme les verres gris, bruns ou verts par exemple, en évitant les bleus et les roses. Attention la catégorie 4 qui correspond aux verres très foncés est déconseillée pour la conduite ;
  • Pour vous assurer une bonne conduite, choisissez une monture qui ne gêne pas la vision latérale à cause de branches trop larges.

Et pour les deux-roues ?

Porter des lunettes de soleil sous un casque n’est pas toujours aisé. Lors de l’achat de votre casque, essayez-le avec des lunettes. Qu’elles soient de vue ou solaires, la monture doit se glisser facilement dans le casque, reposer correctement sur le nez et aucune compression ne doit être ressentie au niveau des oreilles.

Il est déconseillé d’opter pour des lunettes de soleil à verres polarisants, incompatibles avec l’écran du casque, afin d’éviter l’effet «arc-en-ciel». La solution du casque homologué à visière teintée peut être envisagée à condition qu’elle soit amovible pour la remplacer par une visière claire dès que la luminosité baisse.

Pour les porteurs de lentilles de contact, roulez en permanence avec l’écran abaissé, pour les protéger de la poussière ou de micro particules qui les rendraient rapidement opaques. Et pensez à vous munir d’une paire de lentilles de dépannage ou de lunettes de secours.

Partager cet article