Cancer : comment vivre, malgré tout

[24 mars 2015 - 10h30] [mis à jour le 02 avril 2015 à 15h41]

livrecancerVous avez un cancer. Et alors ? C’est l’impertinente affirmation-question qui fait office de titre et de thématique au livre de Caroline Cotinaud. Cette ex-malade témoigne de son expérience et distille infos et astuces sur un ton léger et complice avec ses lectrices pour supporter « aussi moins mal que possible » les réalités d’un quotidien sous-tendues par la maladie.

Faire une provision d’énergie, se construire une armure de guerrière… Il faut au moins cela pour se battre contre un cancer. Cette maladie qui « terrifie tout le monde ». Alors Caroline Cotinaud raconte sa propre histoire. Celle d’une femme heureuse, dont le monde s’écroule sous le poids d’un diagnostic : tumeur maligne du sein. Elle profite de son récit pour partager ses conseils à ses lectrices, également malades d’un cancer du sein (puisque c’est à elles qu’elle s’adresse).

Dans son chapitre intitulé « la chimioparty », elle raconte qu’avant de commencer son traitement, elle a organisé… une fête. Si, si ! Elle a invité tous ses proches pour profiter d’un bon moment, arrosé de caïpirinha. Un des « pas moches moments de ma maladie ». Et recommande à ses lectrices en passe de vivre les mêmes expériences douloureuses de faire de même. Pour les y aider, elle révèle même la recette du cocktail brésilien.

Caroline Cotinaud fait aussi référence à l’entourage, et en particulier à l’importance du compagnon de la malade face à la maladie. Dans le chapitre « compagnons d’infortune ou de fortune », elle conseille vivement à celles dont le mari est un « immonde (et je suis polie) », de ne pas s’en encombrer.

Bien d’autres aspects et étapes de la lutte contre le cancer sont évoqués dans ce livre. Sans pudeur ni vulgarité. L’auteur se dévoile et apporte son soutien sincère à toutes ses lectrices, en espérant les aider dans cette épreuve de la vie. Un peu de douceur dans un monde de brutes.

Un cancer et alors ? de Caroline Cotinaud, éditions du Rocher, 196 pages, 19 euros (dont 1 euro sera reversé à l’association Le Cancer du Sein, Parlons-en !)

Partager cet article