Les fortes chaleurs peuvent être propices au mal être et à la déshydratation. Et les plus jeunes n’échappent pas à la règle. Dans la mesure où il n’est pas facile de savoir ce que les nourrissons ressentent, quelques précautions s’imposent. 

Etymologiquement, « enfant », c’est celui qui « ne parle pas ». Ainsi, en cette période de fortes chaleurs, dans la mesure où  les nourrissions ne savent pas encore s’exprimer « ils peuvent manquer d’eau et le risque de déshydratation est réel », explique le Dr Arnault Pfersdorff, pédiatre à Strasbourg et fondateur du site www.pediatre-online.fr.

En fait, plusieurs signes sont à prendre en compte. « Surveillez régulièrement ses urines. Deux ou trois couches sèches de suite sont le signe d’une déshydratation. » Une perte d’appétit ou encore le fait que Bébé « chouine » plus qu’à l’accoutumée sont aussi évocateurs.

L’objectif, vous l’aurez compris est de proposer à boire à votre nourrisson. Surtout lorsque l’on sait que votre petit est composé à 70% d’eau. Si vous allaitez exclusivement, les tétées pourront être plus fréquentes. « N’oubliez pas vous aussi de boire en conséquence ».

Si vous nourrissez votre bambin au biberon, conservez le rythme d’un repas toutes les 3 heures. Il vous sera possible de les compléter éventuellement par des petits biberons d’eau, surtout s’il mange un peu moins.

Comment habiller Bébé ?

« Le 1er mois de sa vie, l’enfant ne régule pas bien sa température », continue le Dr Pfersdorff. « L’usage d’un thermomètre peut donc s’avérer précieux pour savoir si vous devez ajouter ou ôter une couche ».

A partir de 2 mois, n’hésitez pas à le découvrir pour qu’il n’ait pas trop chaud. Placez-le dans une pièce aérée. Humidifiez légèrement son front (avec de l’eau tiède et non pas froide). Un ventilateur peut aussi se montrer efficace… en veillant à ne pas le diriger directement sur votre fille ou votre fils.

Enfin, au coucher, laissez Bébé s’endormir en couche. Puis au moment où vous irez au lit, ajoutez un drap ou une turbulette légère.

Un bain peut également rafraîchir votre enfant. Encore une fois, l’eau ne devra pas être trop fraîche.

Partager cet article