Cellules souches : et la cornée repoussa…

[29 juillet 2014 - 14h57] [mis à jour le 29 juillet 2014 à 15h07]

Des scientifiques américains sont parvenus à faire repousser la cornée humaine à partir de cellules souches ! Cette réussite est susceptible d’avoir de nombreuses implications, notamment pour des patients victimes de brûlures ou d’accidents chimiques au niveau des yeux.

La cornée est la partie antérieure transparente du globe oculaire. A l’image d’un verre de montre, elle permet le passage de la lumière. Elle peut être altérée par des opacités, un œdème ou une déformation – que ceux-ci soient liés à une maladie ou à un accident (brûlure…) – entraînant une cécité.

Dans la revue Nature, des chercheurs du Massachussetts Eye and Ear Institute, du Boston Children’s Hospital, du Brigham and Woman’s Hospital et du VA Boston Healtcare System décrivent la façon dont ils sont parvenus à régénérer de la cornée humaine. Ils ont travaillé à partir des cellules souches limbiques, lesquelles interviennent pour réparer des cellules endommagées de la cornée. Elles sont situées à la périphérie de la cornée dans une zone appelée le limbe.

Un marqueur identifié dans ces cellules souches

Pour retrouver ces cellules souches difficiles à repérer, ils ont identifié un marqueur : ABCB5. Ils ont ensuite pu faire croître une cornée humaine – « correcte sur le plan anatomique et fonctionnelle », décrivent les scientifiques – sur une souris !

« Les cellules souches limbiques sont très rares », explique le Pr Bruce Ksander (Mass. Eye and Ear) co-auteur de ce travail. « Grâce à cette découverte, il devrait être plus facile de restaurer la surface de la cornée. Il s’agit là d’une très bonne illustration de l’application rapide d’une recherche fondamentale ».

Partager cet article