Les cocktails sans alcool. Pour beaucoup ils sont trop sucrés et synonymes de frustration. Mais aujourd’hui, ils ne sont plus simplement destinés aux femmes enceintes. Et ce grâce à une nouvelle tendance : le « Mocktail ». Derrière ce néologisme se cache des boissons (sans alcool donc) qui ressemblent trait pour trait à un vrai cocktail. Pour les fêtes qui approchent, voici donc quelques recettes.

Commençons par la star actuelle des cocktails : le Spritz. Cet apéritif des plus populaires à Venise a depuis quelques années déjà conquis l’Hexagone. Pour cette version sans alcool : prenez 5cl de sirop Monin Bitter, 15cl d’eau gazeuse et une demi-rondelle d’orange. Après avoir rafraichi le verre avec des glaçons et jeté l’eau fondue, versez tous les ingrédients directement dans le verre et remuez délicatement.  Une préparation des plus faciles en somme.

Continuons avec la Pina colada. Pour cette variante de la boisson porto ricaine, versez 15cl de jus d’ananas, 2 boules de glaces coco et un demi jus de citron vert dans un blender. Mixez et servez. Vous pouvez aussi ajouter de la glace pilée.

Traditionnellement, la mauresque est réalisée à base de pastis et de sirop d’orgeat. Pour réaliser sa version sans alcool, il va falloir ruser. Réalisez (à froid) une tisane fenouil, réglisse, badiane. Vous en trouverez dans les boutiques bio. Ajoutez 1cl de sirop d’orgeat et un demi-citron vert pressé. Secouez au shaker et versez dans un verre rempli de glaçons. Petite variante : remplacez le sirop d’orgeat par un sirop de thym ou de romarin.

Enfin, dans cette version « light » du mojito, pour remplacer le rhum, pourquoi ne pas utiliser du… jus de pomme ? Coupez un citron vert en 6 quartiers et mettez-les dans un verre. Ajoutez 2 cuillères à café de sucre roux et écrasez le tout à l’aide d’un pilon. Ajoutez 8 feuilles de menthe fraîche et écrasez-les délicatement. Terminez par un peu de jus de pomme et complétez avec de l’eau gazeuse.

Partager cet article