Sans titre 1A partir de ce 8 mars et jusqu’au 15, se tiendra la semaine nationale du Rein. Organisée par la Fédération nationale d’Aide aux Insuffisants Rénaux (FNAIR), cette manifestation est l’occasion pour la population de se faire dépister de manière anonyme et gratuite.

Cette 9ème édition sera particulièrement consacrée au vieillissement du rein. Ce thème fera l’objet de colloques à travers toute la France, grâce aux 24 associations régionales que fédère la FNAIR. Pour connaitre les lieux, consultez le site www.semainedurein.fr. Par ailleurs, les opérations de sensibilisation et de dépistage anonyme et gratuit se dérouleront au sein des établissements de santé (hôpitaux, cliniques et centres de dialyse).

En effet comme tout organe, le rein vieillit. Au-delà de 60 ans, trois personnes sur dix ont perdu le tiers de leur fonction rénale. Or rappelons que les reins accomplissent plusieurs missions vitales à l’organisme. Ils servent à filtrer le sang pour éliminer les déchets (urée, créatinine, acide urique…) et à les évacuer sous forme d’urine. Ils permettent de maintenir constante la quantité d’eau et à équilibrer les taux de sels minéraux (potassium, phosphore, sodium). Ils sont également impliqués dans la production des hormones, des enzymes et des vitamines indispensables à la fabrication des globules rouges par la moelle osseuse.

LA FNAIR tient à sensibiliser sur les principaux gestes qui permettent de ralentir ce vieillissement :

  • Boire au minimum 1 litre d’eau par jour pour faciliter le travail des reins ;
  • Manger de manière équilibrée en limitant les graisses animales et la consommation de sel ;
  • Ne pas abuser des régimes hyperprotéinés qui font travailler les reins à outrance et les usent prématurément ;
  • Faire attention à l’automédication excessive.

Partager cet article

Aller à la barre d’outils