Durant l’enfance, indispensable calcium

[22 novembre 2018 - 11h01]

Savez-vous que le calcium est le minéral le plus abondant de notre corps ? C’est dire son importance. En fait, 99% de ce calcium contribue à la formation et à la solidité des os et des dents. S’il est indispensable d’assurer une couverture permanente et suffisante à tout âge, cela est particulièrement vrai durant l’enfance et l’adolescence, lorsque se met en place le capital osseux. Il en va de l’avenir de vos os !  

Au cours des 20 premières années de vie, l’activité de formation de l’os est plus élevée que celle de dégradation, ce qui conduit à l’acquisition et la consolidation du capital osseux. Et le calcium participe à cette consolidation. Car à partir de 30 ans, une perte osseuse physiologique apparaît. Il est donc primordial de s’être forgé un capital osseux en amont.

Comment consommer le calcium ?

Il est important de souligner qu’il convient de consommer du calcium sur le long terme plutôt que d’enchaîner les courtes périodes de supplémentation. Une récente étude internationale a ainsi montré – chez des enfants de 7 ans – qu’une consommation adéquate et continue améliorait de façon durable la densité minérale osseuse et réduisait le risque  d’ostéopénie. Comprenez par là une déminéralisation osseuse modérée. La phase intermédiaire entre un os normal et l’ostéoporose.

Alors, c’est quoi une « consommation adéquate » ? Les apports nutritionnels conseillés en calcium chez l’enfant et l’adolescent sont de 500 mg chez le nourrisson, de 700 mg de 4 à 6 ans, de 900 mg de 7 à 9 ans et de 1200 mg jusqu’à 19 ans.

Vous le savez sans doute, le lait et les produits laitiers sont les aliments qui contribuent le plus à nous apporter du calcium. C’est pourquoi, les autorités recommandent au jeune public de consommer 3 à 4 produits laitiers de façon quotidienne. « On considère qu’une portion de produit laitier pour un enfant entre 3 et 11 ans doit apporter environ 200 mg de calcium », explique Santé publique France. « Soit, pour avoir une idée, un verre moyen de lait ou un yaourt nature ou 20 g d’emmental … ».

Pour conclure, il n’est pas inutile de rappeler que les jus et produits végétaux (soja…) ne contiennent pas ou peu de calcium et ne peuvent pas remplacer les produits laitiers.

Partager cet article