Ecrans : comment lutter contre la fatigue visuelle ?

[15 avril 2015 - 13h02] [mis à jour le 15 avril 2015 à 16h19]

Entre les télévisions, les smartphones, les ordinateurs ou les tablettes… Chaque foyer possède en moyenne 9,7 écrans. Et si l’on compte les heures passées au bureau, les coups de fil et le petit film du soir, nous passons généralement plus de 5 heures les yeux rivés sur ces appareils ! Or leur utilisation modérée peut entraîner une fatigue visuelle. Pour l’éviter, l’Association nationale pour l’Amélioration de la Vue (ASNAV) livre quelques conseils à appliquer au quotidien. 

Picotements dans les yeux, sensations d’œil sec, rougeurs, vision trouble ou encore maux de tête… Pour un Français sur trois, l’usage des écrans a des effets négatifs sur leurs yeux. Pour limiter au maximum la fatigue visuelle, l’ASNAV vous conseille de :

  • Régler l’intensité et le contraste de l’écran en fonction de la lumière ambiante. Vous ne devez pas être ébloui. Si besoin, utilisez une lampe d’appoint pour une lecture plus agréable ;
  • Régler la position de l’écran. Il doit être placé de façon à ce que ni fenêtre, ni lampe ne s’y reflète ;
  • Ne vous positionnez pas à moins de 50 cm de votre écran de télévision ou d’ordinateur ;
  • Faites des pauses. « 20 secondes toutes les 20 minutes », conclut l’ASNAV. « Et pour reposer vos yeux, regardez au loin. Changez d’activité ou mieux profitez de l’extérieur. »

Rappelons enfin que le travail sur écran peut être un bon moyen de détecter une anomalie visuelle pré-existante. Si vous sentez une gêne croissante n’hésitez pas à consulter un ophtalmologiste. Et bien entendu,  lorsque des lunettes vous sont prescrites, portez-les !

Partager cet article