Femmes seniors : la sédentarité vieillit leurs cellules

[30 janvier 2017 - 14h25] [mis à jour le 30 janvier 2017 à 14h26]

Pour les femmes âgées de plus de 60 ans, la sédentarité aurait des conséquences sur l’âge biologique. En d’autres termes, le manque d’exercice physique accélérerait le vieillissement de leurs cellules. Explications.

Une équipe de la University of California San Diego School of Medicine a suivi 1 500 femmes âgées de 64 à 95 ans. Toutes appartenaient à la cohorte Women’s Health Initiative (WHI). Chacune a dû répondre à un questionnaire concernant ses activités quotidiennes et le temps passé assise. Elles ont en outre porté un accéléromètre à la hanche droite pendant 7 jours consécutifs. Celui-ci rapportant tous les mouvements effectués pendant cette période. Les télomères de chacune ont ensuite été mesurés sur l’ADN à partir de prélèvements sanguins.

Des télomères plus courts

Résultat, « les participantes qui restaient assises plus de 10 heures par jour et pratiquaient peu d’activité physique par ailleurs présentaient des cellules biologiquement plus vieilles de 8 ans par rapport aux femmes moins sédentaires », indiquent les auteurs. Plus précisément, leurs télomères s’avéraient nettement raccourcis.

En outre, « nous avons observé que celles qui passaient le plus de temps assises mais avaient une activité physique régulière de plus de 30 minutes par jour ne présentaient pas ce vieillissement cellulaire », ajoutent-ils. Leurs télomères n’étaient pas plus courts.

Partager cet article