Ce dimanche se tient la traditionnelle « Fête de la musique ». Le son y est souvent poussé à son maximum, et si vous n’y prenez garde, ce sont vos oreilles qui vont trinquer. Les lésions du système auditif sont en effet irréversibles. C’est pourquoi l’Association Journée nationale de l’Audition (JNA) dispense quelques conseils pour vous en prémunir et rappelle que des protections auditives existent.

Bourdonnements ou sifflements d’oreille. Après un concert, ces sensations ne sont pas rares… ni anodines. Ces signaux d’alerte indiquent que les oreilles ont souffert de l’exposition sonore. Une bonne nuit de sommeil ou plusieurs heures au calme sont nécessaires pour récupérer. Pourtant, nombreux sont les jeunes qui n’y prête pas attention et récidivent peu de temps après. Les conséquences ne sont pourtant pas à négliger : une surdité partielle ou totale peut survenir, tout comme des acouphènes ou encore une hyperacousie (intolérence au bruit).

Pour éviter d’en arriver à de telles extrémités, le JNA vous conseille de vous éloigner des enceintes lors des concerts et festivals et de faire des « pauses auditives » de 15 minutes toutes les deux heures en discothèque. Elle rappelle par ailleurs que des protections auditives – qui n’ont rien du gadget – existent et qu’elles peuvent, tout simplement, épargner votre ouïe.

LeMOUSSE_DISCO QUIESs bouchons de type mousse. Ils sont à modeler avec ses doigts. Ils se dilatent dans le conduit auditif pour le fermer de manière étanche. A usage unique, ils offrent un niveau d’affaiblissement entre 21 décibels (dB) et 37 dB. Ils sont disponibles en pharmacie et sur Internet.

 

 

 

 

PA Cordelette Illustration QUIESLes bouchons en silicone. Ils sont préformés, peuvent être utilisés à plusieurs reprises et s’adaptent à tous les conduits auditifs. Ils permettent d’atténuer les sons de 15 à 35 dB. Vous les trouverez sur le Net ou en pharmacie.

 

 

 

 

 

 

earpad-gris_HD QuiesLes bouchons en silicone à filtre acoustique. Voilà un outil astucieux ! Le filtre acoustique permet de restituer naturellement le son. En clair, de rester fidèle à la réalité. « Le son est restitué dans tout son relief et sa musicalité, sans aucune déformation », explique l’Association JNA. Parfaits pour les inconditionnels des concerts, des discothèques et les musiciens. Elles offrent une diminution allant de 16 à 35 dB. Là encore, vous en trouverez sur Internet et en officines.

Pour info, ce dispositif existe aussi « sur mesure ». Cela impose une prise d’emprunte en effectuant un moulage du conduit auditif réalisé par un audioprothésiste.

Partager cet article