Grippe: pensez aux malades chroniques

[08 novembre 2000 - 18h17]

Un nombre encore trop important de personnes souffrant d’une affection chronique – diabète, maladie cardio-vasculaire ou respiratoire, mucoviscidose par exemple – sous-estiment les risques d’une grippe. Or ces personnes, lorsqu’elles sont exposées à la maladie sans être vaccinées, « mettent leur vie en péril », souligne le Groupe d’Etude et d’Information sur la Grippe (GEIG).

Cette association, qui rassemble les producteurs de vaccins mais aussi des scientifiques investis dans la recherche et le suivi épidémiologique de la grippe, souligne que les personnes âgées ne sont pas, seules, placées en situation de risque vital. Hormis les plus de 65 ans, 1 100 000 personnes – enfants et jeunes adultes – souffrent d’une affection de longue durée. Ce que l’assurance maladie reconnaît comme une ALD.

La réalité du risque est telle, que pour ces malades aussi la prise en charge à 100% du vaccin est accordée. Or soulignent les représentants du GEIG, « moins de la moitié d’entre elles – 47,6% précisément – se sont fait vacciner l’an dernier. » Sans doute est-il donc utile de rappeler à ces personnes mais aussi aux aînés qui n’ont pas encore fait procéder à leur vaccination, que le formulaire de prise en charge qui leur a été adressé n’est valable que jusqu’au vendredi 29 décembre 2000. Dernier délai… Le formulaire de prise en charge n’est valable que jusqu’au vendredi 29 décembre 2000. Dernier délai…

Partager cet article