Hospitalisation à domicile : décollage immédiat ?

[11 juin 2009 - 11h55] [mis à jour le 19 décembre 2013 à 14h33]

La future loi Hôpital, Patients, Santé et Territoires (HPST) va-t-elle enfin asseoir le rôle de l’hospitalisation à domicile (HAD) en France ? Il semble que « oui », si l’on en croit les représentants de la Fédération nationale des Etablissements d’Hospitalisation à Domicile (FNEHAD).

« La loi va semble-t-il confirmer la place de la HAD dans le paysage sanitaire français, voire contribuer à son développement », nous explique la FNEHAD. Le projet de loi HPST prévoit en effet que « les établissements de santé délivrent les soins dans le cadre d’un hébergement dans l’établissement, en ambulatoire ou à domicile ».

En clair, le domicile sera juridiquement reconnu comme « un lieu (où il est) possible d’exercer des missions de l’hôpital » et non plus comme une simple alternative aux établissements hospitaliers. En 2008, près de 72 000 patients ont été pris en charge en France dans le cadre de la HAD, ce qui représente 2,8 millions de journées. « On se place toujours dans l’objectif régulièrement rappelé par les différents gouvernements depuis 2003, à savoir atteindre le cap des 5 millions de journées réalisées d’ici la fin 2010 », conclut avec optimisme la FNEHAD.

Partager cet article