HPV : bientôt une seule dose de vaccin ?

[19 juin 2015 - 08h44] [mis à jour le 19 juin 2015 à 08h45]

Alors que la Commission européenne vient d’accorder une Autorisation de mise sur le Marché (AMM) à un nouveau vaccin contre les papillomavirus humains (HPV), une étude américaine nous apprend que le Cervarix® serait tout aussi efficace lorsqu’il est administré en une seule fois. Contre deux en France, comme le stipulent les recommandations du Haut Conseil de la Santé publique (HCSP).

Aux Etats-Unis, le Dr Diane Harper et son équipe de l’Université de Louisiane ont repris les données concernant la vaccination anti-HPV par le Cervarix®. Un vaccin qui, rappelons-le, protège contre 5 souches virales associées aux cancers du col de l’utérus : les sérotypes 16, 18, 31, 33 et 45.

En France, la vaccination par Cervarix® est recommandée en deux doses, espacées de 6 mois chez les jeunes filles de 9 à 14 ans. Aux Etats-Unis, les préconisations portent le plus souvent, selon les Etats, sur trois doses. « Dans un premier temps, nous nous sommes rendus compte que dans deux cas sur trois, les patientes ne sont jamais vaccinées en trois fois », explique l’auteur. « Par ailleurs, sur un suivi de 4 ans, nous avons montré qu’un schéma en une dose était finalement aussi efficace qu’en deux ou trois ».

Rappelons que les souches 16 et 18 sont les plus courantes puisqu’elles sont retrouvées dans 73% des cancers utérins. Les cinq (16 et 18 donc puis 31, 33 et 45) sont à l’origine de plus de 80% des tumeurs de ce type. En France, environ 3 400 nouveaux cas surviennent chaque année. En 2002, près de 900 femmes sont décédées d’un cancer du col de l’utérus, une maladie qui se situe au huitième rang des cancers féminins et au cinquième rang par sa mortalité.

Partager cet article