Menus santé : la patate douce, mais pas que…

[02 avril 2019 - 14h17] [mis à jour le 02 avril 2019 à 14h45]

Elle a la couleur de la carotte, une texture fondante en bouche et son goût bien à elle… la patate douce constitue une précieuse alternative à la pomme de terre classique. En chips, en purée, en velouté… comment apprécier cet aliment riche en fibres et plein de bonnes vitamines ? Testez les recettes originales de nos chefs santé sur www.ma-cuisine-ma-sante.fr.

En fonction de la variété, la chair de la patate douce peut prendre plusieurs couleurs : orange bien sûr mais aussi jaune, blanche ou pourpre. Elle est dotée d’un indice glycémique pauvre : 70 contre 80 à 111 pour la pomme de terre classique (selon les variétés). Elle entre ainsi dans la liste des aliments favoris des patients diabétiques ou des personnes souhaitant perdre du poids.

Une portion de 100 grammes apporte 86 kilocalories. Cette portion contient 70 grammes d’eau, idéal pour faire le plein de minéraux. Elle apporte aussi 12,2 grammes de glucides (des sucres naturels !), 0,15 grammes de lipides (la patate douce ne contient quasiment pas de gras) et 1,69 gramme de protéines.

Si vous la préparez en potage, il est possible de conserver la peau tant que la cuisson permet de la ramollir au point de pouvoir la mixer totalement. La cuisson qui permet de faire fondre la peau est indispensable pour un résultat digeste. Ainsi vous conservez toutes les vitamines concentrées sur cette partie du tubercule !

Une mine d’or de vitamines et d’oligo-éléments

La patate douce est riche en fibres, 50% en plus comparé à la pomme de terre classique ! Idéal pour un bon transit intestinal. Grâce à sa concentration en vitamine A, elle contribue au maintien d’un bon système immunitaire, à une bonne vision et à la protection de la peau. On retrouve aussi la vitamine B (importante pour la régénération des cellules et le fonctionnement du système nerveux central) et C (capitale pour le tonus, l’absorption du fer, la synthèse du collagène et le maintien du système immunitaire). Sa teneur en antioxydants issus des caroténoïdes permet aussi l’élimination des radicaux libres.

La patate douce contient du manganèse, oligo-élément indispensable aux fonctions de la reproduction, au système immunitaire et à la santé osseuse. Enfin, le cuivre, un autre oligoélément, participe à la bonne utilisation des lipides par l’organisme.

RECETTE DE LA SEMAINE

Petit Déjeuner

1 thé Rooibos (sans gluten, sans lactose, sans œuf, sans fruits à coque, sans fruits de mer)
2 tranches de pain à la banane de Laurence Benedetti (sans lactose, sans fruits de mer)
1 fromage blanc nature (sans gluten, sans œuf, sans fruits à coque, sans fruits de mer)
1 jus d’ananas à l’eau de coco de Laurence Benedetti (sans gluten, sans lactose, sans œuf, sans fruits à coque, sans fruits de mer)

Déjeuner

Salade vietnamienne de Laurence Benedetti (sans gluten, sans lactose, sans œuf, sans fruits de mer)
Hachis Parmentier de bœuf à la patate douce de Laurence Benedetti (sans gluten, sans lactose, sans œuf, sans fruits de mer)
2 kiwis

Goûter

Une « picorette » de figues sèches (sans gluten, sans lactose, sans œuf, sans fruits à coque, sans fruits de mer)

Dîner

Velouté de brocolis au fromage frais de Laurence Benedetti (sans gluten, sans œuf, sans fruits à coque, sans fruits de mer)
Crostini de rouget aux tomates confites et poitrine fumée de Laurence Benedetti (sans lactose, sans œuf, sans fruits à coque, sans fruits de mer)
Fondant à la patate douce, coco et cannelle de Laurence Benedetti (sans lactose, sans fruits à coque, sans fruits de mer)

Partager cet article