La sieste, le réflexe santé pour recharger les batteries

[25 juillet 2018 - 10h38] [mis à jour le 25 juillet 2018 à 17h34]

Pour beaucoup, la sieste est synonyme de temps perdu ! Pas du tout. C’est même un réflexe santé. Ce temps de repos en milieu de journée correspond à un besoin physiologique de l’organisme. A condition de ne pas dormir trop longtemps…

Nous avons tous un creux de vigilance en milieu de journée. Celui-ci se caractérise notamment par une baisse de notre température corporelle. Une sieste entre 13h et 15h nous permettra donc de restaurer une concentration et une meilleure efficacité, jusqu’au soir.

Concernant la durée, tout dépend en fait de la situation. En période d’activité professionnelle par exemple, nous avons besoin d’être synchronisé. La sieste ne doit donc pas modifier la structure du sommeil de la nuit suivante. Par conséquent, elle doit être brève : entre 10 et 20 minutes.

En revanche, en période de vacances la sieste va permettre de compléter la nuit. Elle peut donc s’étaler sur 1h30.

Micro sieste et relaxation

Et si vous craignez ne pas maîtriser la longueur de votre « somme », programmez une alarme. Ou une astuce : assis confortablement, tenez dans vos mains vos clés par exemple. Dès qu’elles tomberont, la fin de la sieste aura sonné !

Sachez enfin que vous pouvez aussi pratiquer une micro-sieste. Micro, car elle dure de 2 à 3 minutes, pas plus. En vérité, il s’agit plus d’une période de relaxation que d’un véritable sommeil. Pour essayer, isolez-vous. Relâchez-vous. Vous abaisserez ainsi votre rythme biologique pour amener votre cerveau en phase de sommeil léger.

Partager cet article

SYNDICAT DE LA PRESSE INDÉPENDANTE D'INFORMATION EN LIGNE
Service de Presse en Ligne reconnu par la Commission paritaire des Publications et Agences de Presse (CPPAP) sous le n°0318 W 90885 (article 1er de la loi n° 86-187 du 1er août 1986 portant réforme du régime juridique de la presse)