La télévision et la vésicule biliaire

[12 février 1997 - 12h20]

D’après une étude menée par une équipe de la Harvard Medical School et citée par le journal Impact Quotidien , 34% des interventions sur la vésicule biliaire pourraient être évitées si les gens faisaient au moins 30 minutes quotidiennes de sport d’endurance 5 jours par semaine. Le remède paraît simple. C’est la conclusion du Dr Michael Lantzmann, qui avec son équipe a suivi pendant 8 ans une cohorte de plus de 45.000 hommes âgés de 40 à 75 ans auxquels un questionnaire de santé a été adressé tous les 2 ans.

Parmi ces derniers, 828 ont déclaré souffrir de calculs biliaires ou avoir subi une ablation de la vésicule; comme ils se sont intéressés au mode de vie des personnes interrogées, les chercheurs américains ont également remarqué que ces incidents étaient rapportés avec une fréquence plus élevée par les hommes… qui passaient le plus de temps devant leur poste de télévision. En fait, le risque de calculs « a été 3,3 fois plus élevé chez ceux qui passaient la majorité de leur temps devant la télévision par rapport à ceux qui la regardaient moins de 6 heures par semaine ». On peut en conclure au choix que le sport est bon pour la santé ou… que la télévision donne de la bile.

Partager cet article

SYNDICAT DE LA PRESSE INDÉPENDANTE D'INFORMATION EN LIGNE
Service de Presse en Ligne reconnu par la Commission paritaire des Publications et Agences de Presse (CPPAP) sous le n°0318 W 90885 (article 1er de la loi n° 86-187 du 1er août 1986 portant réforme du régime juridique de la presse)