Le ministère de l’Économie et des Finances a indiqué ce week-end que, malgré la procédure de rappel de produits infantiles fabriqués par Lactalis, 22 sites en France avaient continué à proposer à leurs clients des laits censés être retirés de la vente ! Des supermarchés, mais aussi des pharmacies !

Au cours des 15 derniers jours, 3 600 nouveaux contrôles ont été réalisés par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF). La bonne nouvelle (toute relative) c’est que dans la quasi-totalité des cas, « les produits couverts par ces opérations de retrait et de rappel n’étaient pas présents ».

Vous l’aurez donc compris, la « quasi-totalité » signifie que des produits faisant l’objet de la procédure de rappel avaient encore été retrouvés dans les rayons de certains établissements ! Selon la DGCCRF, « 22 n’ont pas pas respecté la procédure de retrait et rappel. Tous les produits en cause ont été immédiatement retirés. » La question est aujourd’hui de savoir si des consommateurs ont pu en acheter… En attendant d’avoir la réponse, la DGCCRF explique que « les suites données dépendront des causes et des conditions dans lesquelles ces manquements ont été commis ».

Qui a continué à vendre ces produits ?

Au total, 3 600 contrôles ont été effectués. Dans le détail :

  • 1300 contrôles en grandes et moyennes surfaces. Deux proposaient encore à la vente des produits qui auraient dû être retirés du marché. Notons qu’une solution de blocage en caisse était toutefois en place ;
  • 1 600 pharmacies. Et 13 proposaient encore à la vente des produits interdits ;
  • Sur les 94 contrôles réalisés en cliniques ou hôpitaux, 1 seule boîte entamée de Maltodextridine (produit de nutrition spécialisé) était à la disposition des patients ;
  • Les 330 crèches se sont avérées conformes;
  • Enfin plus aucun achat n’était réalisable sur Internet…

Cela paraît évident, les procédures de retrait/rappel souffrent d’un réel manque d’efficacité. C’est pourquoi, Bruno Le Maire a mandaté le Conseil national de la Consommation (CNC) pour qu’il fasse, pour la fin du mois d’avril, des propositions d’actions permettant de renforcer l’efficacité…

Partager cet article

SYNDICAT DE LA PRESSE INDÉPENDANTE D'INFORMATION EN LIGNE
Service de Presse en Ligne reconnu par la Commission paritaire des Publications et Agences de Presse (CPPAP) sous le n°0318 W 90885 (article 1er de la loi n° 86-187 du 1er août 1986 portant réforme du régime juridique de la presse)